HACKATHON ICT4AG

Soutenir les innovations TIC et l'esprit d'entreprise qui favorisent l'agriculture

klab1Pour avoir des informations actualisées sur le déroulement du hackathon, consultez son blog.

Un hackathon est un exercice lors duquel des programmeurs informatiques (et des parties prenantes du développement le cas échéant) collaborent sur une courte durée pour développer une application ou une plateforme TIC conçue pour résoudre un problème particulier. Il se trouve que le CTA donne aux programmeurs informatiques d'Afrique de l'Est une occasion rêvée de démontrer leurs compétences par le biais d'un championnat régional inédit de cinq semaines, agri-hack ou le Hackathon de l'agriculture !

Rien à voir avec votre hackathon classique ! Il s'agit d'un tournoi régional dont la phase préliminaire sera organisée avant la conférence ICT4Ag alors que les finales se dérouleront à Kigali, durant la conférence, du 4 au 7 novembre 2013. L'objectif est de démontrer le potentiel des applications TIC dans l'agriculture et de soutenir le développement de l'innovation et de l'entrepreneuriat dans les TIC en agriculture, en particulier par les jeunes. Afin de s'assurer que les applications développées répondent aux besoins des acteurs de l'agriculture en Afrique de l'Est et que les développeurs auront l'occasion d'affiner leurs applications et de les lancer à l'issue de la manifestation, le CTA a fait appel, dès le départ, à des parties prenantes est-africaines de premier plan. Des organisations internationales qui soutiennent le développement agricole, le développement des entreprises ou les services liés aux TIC ont aussi été consultées. Ces parties prenantes et ces institutions ont contribué à l'identification des défis agricoles à relever par le hackhaton, lors d'une réunion qui s'est déroulée à Kigali en juillet 2013.

Le CTA organise le hackathon en étroit partenariat avec le ministère de l'Agriculture et des Ressources animales (Rwanda), le ministère de la Jeunesse et des TIC (Rwanda) ainsi que des hubs et laboratoires de TIC en Afrique de l'Est. Un appel à manifestation d'intérêt a été lancé en août 2013 afin de sélectionner les hubs devant participer au championnat. Ces espaces d'innovation ont organisé des sélections locales/nationales ou des hackathons devant relever les mêmes défis. Chacun de ces espaces a sélectionné une équipe qui enverra deux représentants pour participer aux finales.

Le hackathon n'aura pas lieu au même endroit que la conférence mais les deux sites seront connectés par webcast. Les mérites des applications développées seront « vantés » là où se déroule la conférence à des fins de sélection par les juges. Les trois applications qui arriveront en tête et les hubs qui les soutiennent recevront un prix substantiel incluant une récompense en espèces et des possibilités de renforcement des capacités et d'incubation. Tous les finalistes recevront également diverses incitations en qualité de lauréats des hackathons nationaux ou des présélections. Les trois applications primées seront présentées lors du dîner de gala de la conférence.

africa mobileCe championnat agri-hack n'est pas une manifestation ponctuelle qui fermera ses portes à l'issue de la conférence ICT4Ag. Les récompenses offertes aux hubs technologiques sont des subventions leur permettant de fournir aux lauréats une incubation et un appui pendant six mois, en fonction des termes de référence convenus. L'événement est un exercice pilote pour le CTA, et il se concentre donc sur une seule région ACP. Les enseignements tirés de cette expérience seront partagés et donneront naissance à de nouvelles initiatives. Ces activités seront principalement entreprises par le biais du projet ARDYIS (Agriculture, développement rural et jeunesse dans la société de l'information) du CTA.

Hacking pour les TIC - Le code source de la conférence

Réunion de préparation du Hackathon

klab2Les 15 et 16 juillet 2013 derniers, Kigali a accueilli une réunion de préparation du Hackathon qui se tiendra lors de la conférence ICT4Ag en novembre.

Parmi les participants d’Afrique de l’Est figuraient des représentants du Ministère rwandais de l’Agriculture et des Ressources animales (MINAGRI), du Ministère rwandais de la Jeunesse et des TIC (MYICT), du Ministère kényan de l’Agriculture, de hubs TIC, d’organisations de développement agricole, ainsi que des représentants du NEPAD, du COMESA et de l’AGRA. La réunion s’articulait autour du rôle des hackathons pour les applications TIC en Afrique orientale.

Une série de défis possibles a été abordée à cette occasion. Il s’agissait notamment de services de communication et de vulgarisation entre producteurs, de la disponibilité de données météorologiques, d’informations en matière de tarifs commerciaux, de prévisions de production, d’accès au soutien financier et de distribution de contributions agricoles. Les défis proposés aux participants au hackathon seront dévoilés à une date ultérieure. En outre, la réunion a fait ressortir un franc soutien en faveur de l’organisation d’un hackathon national au Rwanda. L’AGRA et le PNUD ont également exprimé leur intérêt envers le hackathon.

Les participants à la réunion ont conclu que l’événement proposé était plus qu’un hackathon traditionnel et servirait plutôt d’incubateur pour l’innovation. Le développement d’activités et de produits logiciels et un processus de longue haleine dans le domaine des TIC seront des éléments importants. La promotion de partenariats entre les hubs TIC, le CTA, les différents ministères et d’autres parties prenantes est essentielle. Kigali offre à la conférence une bonne occasion d’obtenir le soutien du gouvernement rwandais.

Des concours régionaux seront organisés pour sélectionner les participants au hackathon rwandais. Plusieurs hubs TIC organiseront leurs propres hackathons nationaux ou des événements similaires consacrés aux défis choisis lors de la réunion de préparation. Deux représentants de chaque équipe nationale lauréate assisteront à la conférence ICT4Ag (du 4 au 7 novembre 2013), où leurs produits seront testés en public par des utilisateurs conviés pendant que les équipes prépareront leurs présentations. Ces dernières seront présentées aux juges, qui décerneront trois prix aux meilleures propositions, celles-ci devant allier un plan d'activité solide et l'excellence technique. Chaque prix comprend également une bourse pour le Hub soutenant la proposition primée, qui leur permettra de poursuivre leur appui aux vainqueurs pendant encore 6 mois. Les équipes conserveront les droits de propriété intellectuelle des solutions développées.

 

 


Organisé par

CTA logo

logo minagri2

Partnaires

logo fara logo ifad logo fao logo ilri logo cgiar logo eaff logo ifpri logo nepad logo fhi360  logo e agriculture logo yam-pukri logo ICTUpdate logo iicd logo infodev1 logo kinu logo RTN logo USAID logo wougnet logo UNITAR IMWI logo ACDI VOCA logo OXFAM logo UNDP logo Farm Radio logo Grameen Foundation logo IFDC logo Integra logo logo UBClogo worldbank GSMA mAgri GFRASAgri ProFocus logo rwa gov2
acp logoeu